L’évolution des compétences des préfectures au miroir des rapports de stage des élèves de l’ENA (2014-2017)

Résumé : En raison de la décentralisation, qui a renforcé les compétences des collectivités territoriales, et du contexte budgétaire contraint qu’il connaît actuellement, l’État territorial est incité à se recentrer sur son "cœur de métier" et à ne pas multiplier des compétences où sa plus-value est minime. Le plan "préfectures nouvelle génération" (PPNG), mis en place à partir de 2016, s’inscrit dans cette logique. Il invite les préfectures à se polariser sur quatre missions prioritaires : l’ordre public, la gestion de crise, le contrôle de légalité et l’inter-ministérialité. Pour permettre d’affecter des agents supplémentaires sur ces missions, le PPNG prévoit corrélativement une diminution de l’activité préfectorale de délivrance des titres (Carte nationale d’identité, permis de conduire, etc.) par la mise en place de plateformes numériques interdépartementales affectées à cette tâche. Un tel changement implique un bouleversement de la culture des services préfectoraux et interroge notamment le devenir des compétences qui ne sont pas identifiées comme prioritaires.
Langue du document : français
Type de document :
Périodique et article de périodique
Date de publication : 2018-09

Contributeur : INSP
Déposé le : mercredi 16 mars 2022
Dernière modification le : mercredi 16 mars 2022

Télécharger

PR_ENA_EvolutionCompetencesPre...
Fichier(s) produit(s) par l'(les) auteur(s)

Citer

L’évolution des compétences des préfectures au miroir des rapports de stage des élèves de l’ENA (2014-2017).
Henri Bouillon. École nationale d'administration.
Document original téléchargé depuis https://www.documentation-administrative.gouv.fr/adm-01859550 mise à jour du 1 septembre 2018 © Licence ouverte v 2.0

Partager